Blog hi-tech

Thèmes divers

Acheter un ordinateur portable reconditionné : économie et écologie

Wifi vs. ethernet : pourquoi acheter un cable de 20 m ?

Depuis le milieu des années 1970, Acer tente avec de plus en plus de succès de rivaliser avec les plus grands noms du matériel informatique. Comment cette société taïwanaise est-elle parvenue à concurrencer des marques comme HP, IBM ou Dell et à se hisser parmi les trois plus gros constructeurs du secteur ?

 

Comprendre certains faits est décisif pour saisir les plaintes des fabricants de lecteurs de DVD à propos de la sortie progressive de leurs lecteurs. Pourquoi ? Et bien, que l'image soit construite par un décodeur MPEG ou par une puce séparée, les mêmes problèmes peuvent apparaître : on a trois sources de signal vraiment très différentes, et aucune ne rendra justice aux trois à la fois. Un lecteur de qualité doit détecter et basculer de l'une à l'autre en faisant travailler un algorithme rapidement, précisément, sans raccord, afin d'éviter le moindre artéfact de décodage ! Les sorties progressives intégrées aux décodeurs MPEG n'ont rien de ce niveau de sophistication. Les puces de doublage de ligne présentes dans les lecteurs à sortie progressives sont de simples tampons de champ, rien d'autre... Et le résultat est là : on peut souvent voir des défauts de décodage (contours crénelés sur des lignes diagonales, etc.), même sur une sortie progressive. De même, les transitions entre les différents types d'images (pellicule, vidéo et numérique) ne sont pas gérées de manière douce, on voit ainsi de gênants bugs d'affichage apparaître !